Fréquence des repas et métabolisme

  • 4 juil. 2016

Si les opinions divergent concernant la fréquence optimale des repas quotidiens, on peut se demander quelle influence cela a sur notre métabolisme. Une fréquence plus élevée permet-elle par exemple d’accroître le métabolisme ?

DES REPAS PLUS FRÉQUENTS AUGMENTENT LE MÉTABOLISME 

On entend souvent dire que manger moins souvent entraîne un ralentissement de la dépense calorique et du métabolisme. Qu’en est-il dans la réalité ? Beaucoup de gens pensent qu'il faut prendre un repas toutes les quelques heures pour avoir un métabolisme élevé et brûler plus de graisses. Cette théorie connaît toutes sortes de variantes, comme manger toutes les deux ou trois heures ou prendre trois repas principaux et trois collations. Différentes études scientifiques ont toutefois réfuté cette idée.

S’il n’est pas mauvais en soi de prendre plusieurs repas légers tout au long de la journée, le tout est de savoir pour quelle raison on le fait. 

COMMENT CE MYTHE EST-IL NÉ ? 

Il est exact que le métabolisme augmente temporairement pendant un repas, vu que le corps dépense de l’énergie pour assimiler les aliments. Mais pour pouvoir comparer entre différentes fréquences de repas, il faudrait à chaque fois que le nombre de calories et de macronutriments absorbés par jour soit égal. Le taux de métabolisme de repos (RMR) augmente en fonction de la composition du repas. Plus le repas est copieux, plus le métabolisme de repos est élevé. Six repas légers par jour comprennent moins de calories que trois repas copieux, de sorte que l’effet par repas est plus faible, mais le résultat net pour toute la journée restera le même. 

PRÉFÉRENCE PERSONNELLE 

Si vous avez l'habitude de manger plusieurs fois par jour parce que vous ne pouvez pas travailler l’estomac vide, par exemple, le mieux est de ne rien changer à votre façon de faire. Mais si vous n’avez pas le temps de préparer un repas et que vous supportez sans peine la sensation de faim, vous pourrez alors manger moins souvent des portions plus grandes. Choisissez la méthode qui vous convient le mieux et qui donne pour vous les meilleurs résultats. Prenez toutefois conscience que la faim peut vous amener à manger de manière moins saine.  Ainsi, la tentation est plus grande d'acheter des produits peu équilibrés si vous faites vos courses l’estomac vide. 

FRÉQUENCE DES REPAS ET PRATIQUE SPORTIVE 

Si vous faites beaucoup de sport, il est important de fournir à vos muscles l'alimentation requise au bon moment.  Essayez de prendre un repas assez riche en glucides trois ou quatre heures avant l’entraînement. Dans la demi-heure qui suit l'activité sportive, il est important de consommer une collation avec des glucides rapides, par exemple une banane. Par ailleurs, il est vivement recommandé de prendre un repas chaud riche en glucides et en protéines dans les deux heures qui suivent l’entraînement. Notez que votre organisme a besoin de moins de nutriments les jours de repos que les jours d’entraînement.