Pourquoi êtes-vous si vite hors d’haleine lorsque vous montez les escaliers ?

  • 13 juin 2016

Vous laissez sur le carreau une classe de spinning, vous courez le 5 km avec aisance et vous vous moquez des séances d’amaigrissement au centre de fitness. Mais pourtant, vous êtes hors d’haleine lorsque vous montez les escaliers. 

La bonne nouvelle: c’est tout à fait normal. « Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas en forme », dit Jordan Syatt, entraîneur personnel breveté et expert chez Greatist. « Vous devez tout simplement augmenter votre pouls et vous avez besoin de plus d’oxygène. » « À moins que vous ne vous entraîniez dans les escaliers, une rapide poussée d’énergie peut vous rendre hors d’haleine », affirme Nieca Goldberg, cardiologue et directrice du Joan H. Tisch Center for Women’s Health, dépendant du Langone Medical Center de l’Université de New York. 

« Lorsque vous montez les escaliers, le corps utilise plus de muscles qu'avec le simple fait de courir », poursuit Syatt En effet, vous êtes en train de gravir une pente en faisant une fente avant (avec en outre la lutte contre la gravité durant le processus). « Et un mouvement tel que celui-là est peut-être un peu plus avancé que la condition physique de la plupart des gens », dit Goldberg. Comme tout entraîneur le dira, si un entraînement est trop facile, vous devez en relever l’intensité si vous voulez continuer à voir des progrès. À ce nouveau degré de difficulté, vous serez de nouveau face à un défi.

 

Un autre coupable possible ? Si vous suivez déjà un entraînement intensif pour un événement astreignant, comme un semi-marathon ou un marathon complet, monter les escaliers contribue à la charge déjà lourde.  « Monter 20 marches, à l’inverse de marcher 20 pas sur terrain plat, combine une activité aérobie avec une activité intense », dit Jason Fitzgerald, coach breveté d’athlétisme. « Même si vous êtes en excellente forme, cela vous rendra très vite hors d’haleine », dit Fitzgerald. 

Plan d’action 

Comme dans presque toute chose, il vaut mieux mettre cela en pratique. « Comme dant toute chose, vous obtiendrez de meilleurs résultat en pratiquant. » Il est important d’intégrer des exercices de puissance dans votre programme sportif. En particulier des exercices de force pour la moitié inférieure du corps, tels que les flexions, les fentes avant et les fentes arrière. Ces exercices vous aideront à simuler le mouvement de la montée d’escaliers. 

Commencez simplement avec le poids de votre propre corps, en ajoutez-y ensuite progressivement 15, 20 ou même 25 kilogrammes. Ces exercices feront en sorte que la prochaine fois que vous monterez les escaliers, ce sera un peu plus facile parce que vous serez mieux conditionné pour ces mouvements spécifiques. 

Optez donc pour les escaliers, montez-les et poussez un soupir de soulagement lorsque vous arrivez en haut.