3 raisons de souhaiter le maintien de l’ouverture de toutes les salles de sport malgré la Covid-19 :

02 octobre 2020
Mercredi 23 septembre, le ministre français de la santé, Olivier Véran, a annoncé la fermeture préventive des salles de sport dans 11 métropoles françaises. Lundi 28 septembre, les salles Basic Fit ont ainsi dû fermer et laisser leurs membres et leurs équipes sur le pas de la porte. On peut maintenant craindre que ces mesures ne s’étendent progressivement sur l’ensemble de nos salles ou dans d’autres pays. Si cette décision semble avoir été prise pour éviter la propagation du virus, elle ne reflète, en aucun cas, la réalité du terrain.
Corps et esprit
3 raisons de souhaiter le maintien de l’ouverture de toutes les salles de sport malgré la Covid-19 : - photo 1.1

Voici les 3 raisons qui montrent que les salles de sport peuvent rester ouvertes et ce, malgré la pandémie en cours :

1. De nombreuses études à travers le monde montrent que les cas ne se développent pas dans les salles de sport :

  • En France : 

Les statistiques parlent d’elles-même ! Depuis la réouverture des salles de sport en France, dans le cadre de l'assouplissement du confinement au mois de juin, 10 millions de personnes ont visité nos clubs Basic-Fit. Aucun de nos 450 clubs n'est source d'infection.

  • Au Royaume-Uni :

Cette tendance se retrouve au Royaume-Uni. Sur la base des informations rassemblées par ukactive (association mettant en valeur les bienfaits du fitness), il apparaît que le nombre de cas recensés, sur 100.000 visites, est de 0,35% ! C’est dire si les protocoles de sécuritaire sanitaire mis en place pour monitorer et signaler les cas de Covid-19 aident à réduire le risque de contamination des visiteurs des salles de sport.

  • Aux Etats-Unis :

Selon la dernière étude menée par l’IHRSA (International Health, Racquet & Sportsclub Association) et MXM (Member Experience Management) auprès de 2873 clubs de fitness aux Etats-Unis pendant 3 mois, sur 49,4 millions de séances de fitness en club, seuls 0,0023% de cas ont été testés positifs au Covid-19, soit 500 fois moins que la moyenne nationale !

2. Des protocoles d’hygiène rigoureux et efficaces ont été mis en place dans toutes les salles Basic Fit :

  • la réservation anticipée des entraînements via l’application Basic-Fit 
  • la mise hors service temporaire de quelques équipements pour garantir une distance de 1m50 ;
  • la mise en place d’un battement de 15 à 30 minutes entre chaque cours collectif (live ou virtuel) pour permettre aux membres d’avoir suffisamment de temps pour nettoyer et sortir du club ;
  • l’ajout de 6 284 heures de nettoyage aux heures de ménage habituelles ;
  • des recommandations permanentes à nos membres (ne pas venir en cas de symptôme, utiliser l’eau du robinet uniquement pour remplir les bouteilles, se laver les mains, nettoyer son matériel avant et après utilisation, garder une distance physique d’1m50, apporter son matériel si nécessaire et ne pas faire de high five, même en cas de performance époustouflante).

3. A l’arrivée de l’automne, avoir une activité sportive va permettre d’améliorer les défenses immunitaires:

Le maintien d’une activité sportive pendant une période où le système immunitaire est mis à rude épreuve est décisif pour rester en forme physiquement et mentalement. C’est même une solution indirecte pour limiter le nombre de personnes étant considérées “à risque” pendant la pandémie de Covid-19 :

  • en réduisant le risque de maladies cardio-vasculaires : amélioration de la résistance à l’effort, de la circulation sanguine ainsi que de l’oxygénation du coeur et baisse des risques de diabète et d’hypertension artérielle ;
  • en limitant les risques de surpoids ou d’obésité : réduction du poids corporel, ainsi que de la masse grasse corporelle totale ;
  • en réduisant le stress et l’anxiété grâce à la libération d’hormones du bien-être (dopamine et endorphine) ;
  • en favorisant un sommeil de qualité : l’activité physique augmente la quantité d’heures de sommeil et l’efficacité du sommeil et réduit le temps d’endormissement.

Enfin, maintenir une activité sportive contribue à désengorger les services hospitaliers publics puisque ce sont les personnes à risque qui sont les plus présentes dans les services réanimation. C’est ce que démontre cet article de ukactive.

Voici ce qu'il faut retenir de cet article : continuer à faire du sport en salle est une décision raisonnable et possible en respectant les gestes barrières. C'est bénéfique pour contrer la contamination par la Covid-19.

Conserver une activité physique fait partie de la solution et non du problème !