Comment éviter le surentraînement ?

28 août 2019
Le surentraînement peut nuire à vos performances sportives et à votre santé. Découvrez comment l‘éviter ?
Corps et esprit
Comment éviter le surentraînement ? - photo 1.1

Symptômes de surentraînement et conseils pour l’éviter

Avez-vous du mal à vous endormir ? Tombez-vous soudainement malade de manière répétée ? Si vous vous entraînez beaucoup et de manière très intense, vous souffrez peut-être de surentraînement. C’est agréable de s’entraîner sans relâche mais vous devez veiller à rester en bonne santé. Comment savoir si vous allez trop loin ? Et surtout comment éviter le surentraînement ?

Reconnaître les symptômes de surentraînement

Si vous tombez malade plus souvent que d'habitude, cela peut être le signe que vous vous entraînez trop et/ou trop intensément. Comme vous ne vous reposez pas suffisamment, vous êtes plus vulnérable face aux maladies et à la fatigue.

Des difficulté à s'endormir

Vous vous sentez très fatigué et vous avez beaucoup de mal à vous endormir ? Le manque de sommeil est sans aucun doute lié au surentraînement. Premièrement, le surentraînement peut causer des problèmes de sommeil. Deuxièmement, le manque de sommeil peut en même temps aggraver la situation. Un vrai cercle vicieux ! Pendant le sommeil, votre corps produit la majeure partie de sa dose quotidienne d'hormones impliquées dans les processus de récupération. Votre corps en a désespérément besoin !

Un manque d’énergie

Le manque d'énergie est un autre signe de surentraînement. En fait, il est logique que vous soyez fatigué si vous vous entraînez dur et que vous ne vous reposez pas suffisamment.

Des excès de colère faciles

Le surentraînement affecte également le système nerveux, ce qui peut conduire à des excès de colère. Vous remarquez que vous êtes beaucoup plus irritable que d’habitude et que vous vous fâchez pour un rien.

Une performance en baisse

Votre performance sportive peut également diminuer si vous êtes surentraîné. Si vous remarquez que vous avez du mal à suivre votre entraînement normal, cela est peut-être dû au fait que votre corps n’a pas eu le temps de récupérer de la session précédente.

Que faire en cas de surentraînement et comment prévenir le surentraînement ?

Tout d'abord, il est important que vous vous reposiez suffisamment. Vous pouvez prendre du temps entre les différentes séances d’entraînement auxquelles vous participez ou parfois, prendre une semaine de repos ou planifier un type d’entraînement différent (de récupération). Cela vous sera bénéfique si vous souffrez de surentraînement. De plus, si vous vous aménagez des plages de repos en amont, cela vous permettra d’éviter les problèmes de surentraînement.

Manger sainement

En outre, il est important de maintenir un régime alimentaire sain, avec suffisamment de glucides, de protéines et de lipides sains. Votre corps en a vraiment besoin ! Vous pouvez compléter votre régime avec des vitamines si nécessaire.

N'oubliez pas de vous reposer et assurez-vous de varier suffisamment vos entraînements.